dimanche 18 novembre 2018

RÉSISTER / 10 ANS !


   Regarder derrière soi pour mieux aller de l'avant. En voilà un bien bel adage qu'on n'entend pas souvent. Pourtant, après cette année aussi folle qu'impossible, j'avais terriblement besoin de prendre de la hauteur pour faire un petit bilan.

Et l'on peut applaudir le hasard (et Thierry Hazard aussi, si ça te fait plaisir), car il y a à peine un mois, le blog fêtait ses dix ans. Oui mon grand, dix ans ! L'occasion parfaite pour danser le jerk, mais surtout, pour se dire qu'on n'a pas à rougir. Voire même pour s'auto-congratuler, comme ces joueurs de tennis qui se disent à eux-mêmes avant chaque service, la mâchoire à peine serrée façon François Cluzet, "Vas-y Denis, t'es un champion de la win" (...).

Aujourd'hui donc, après deux mois de rétrospection, je suis fière de te présenter ce webzine anniversaire, intitulé "Résister". Un fil rouge (ou plutôt, noir et doré) en forme de poing levé, pour célébrer l'âme d'enfant parfois touchée, jamais coulée, avec laquelle j'atteins aujourd'hui le vertigineux cap des dix années.
Happy birthday ;) !






lundi 17 septembre 2018

S'ÉCLIPSER


   Pas tout à fait à l'heure, mais pas vraiment en retard. J'aurai mis plus de temps que prévu pour te servir ce numéro 4. Un numéro que je voulais simple et léger, comme un cocktail frais (avec le petit parasol) (parce qu'on peut citer PNL sans pour autant être un pur blaireau).

J'avais commencé à réunir les ingrédients du succès : Ré, l'océan, des moustaches et de la nonchalance... J'étais fière de ce bleu menthe, et de ces nouvelles double-page qui sentent encore les vacances. Et puis, sans que je ne demande rien, on a modifié ma recette. On m'a bousculée au moment même où je dosais le bitter, on s'est permis d'ajouter "la touche du chef" (un ingrédient mystère vachement mystérieux, avec plein de mystère dedans), et l'on m'a apporté sur un plateau une justification à ce titre que j'avais choisi sans vraiment réfléchir.

De fait, et tu m'en excuseras, le cocktail est un peu amer. Parfait pour nager dans le délire, le vrai...









dimanche 17 juin 2018

S'ÉLEVER

clemence m blogueuse lyon webzine

   C'est en ne cédant pas qu'on s'aide. La phrase peut faire sourire, je te le concède. Pourtant, sous ses airs de précepte façon coach personnel ("bonjour, mon nom est Jean-Michel Problèmes et je vais t'aider à y voir plus clair"), c'est à cette devise que tu dois ce troisième numéro du webzine.

Le mois a été mouvementé (avec du mouvement dedans). Il a surtout cruellement manqué de jours fériés pour que je puisse tenir le rythme sans m'enfermer des week-ends entiers...
J'espère au moins que tu apprécies cette expérience virtuelle de très haute qualité (avec ce mois-ci quelques nouveautés). N'hésite pas à me faire part de tes éventuels commentaires, Jean-Pierre ;)


clemence m blogueuse lyon webzine
clemence m blogueuse lyon webzine