dimanche 22 octobre 2017

PRÊT-À-PORTER (OU PAS)


   Chaque saison, je me prends la tête à peu près de la même façon. Je fais d'abord une sélection de tous les looks qui m'ont plu durant les Fashion Weeks. Je les épingle au fur et à mesure sur Pinterest, dans mon tableau très judicieusement nommé "La Fashion Week". Et puis, quand vient la fin des défilés, vient pour moi la fin des haricots.

Je reste des heures plantée devant mon écran, à me demander comment je vais bien pouvoir te divertir avec du défilé de mode. Généralement, je commence par me prendre pour Carine Roitfield, en me disant que je vais décrypter les tendances. Juste après, je me dis que c'est sacrément prétentieux, et surtout sacrément chiant. Alors j'essaye de me concentrer sur quelques silhouettes fortes, et je cherche un angle d'attaque.

C'est précisément ce que j'ai fait ce week-end, pendant que d'autres jouaient au badminton ou au cricket (quoi ? ça t'arrive jamais de jouer au cricket ?). J'ai réuni mes dix silhouettes préférées, et je leur ai dit à peu près ceci : "Les filles, j'en ai ras la voilette des articles Fashion Weeks où on parle de couleurs, de matières, de longueur, alors qu'on sait tous qu'il y a une grande hypocrisie dans le milieu. Oui, j'ose le dire, aujourd'hui, j'ai envie de briser le tabou, et de parler du prêt-à-porter qu'on ne peut pas porter, parce que précisément, il est importable." (#balancetonport) (ok c'était pas drôle du tout ça)
Du coup, j'avoue, je me suis un peu vengée, et j'ai imaginé dix phrases, une pour chaque silhouette sélectionnée (t'as vu, je sais vachement bien compter hein ?).
 












Je profite de cette fin d'article pour t'annoncer que le blog fêtera ses 9 ans cette semaine (vendredi, plus précisément) ! Et parce que 9 ans, ça ne se fête pas n'importe comment, j'ai l'intention de te proposer un concours un peu cool (on va garder le "grave cool" pour les 10 ans). Si ça te branche, bien évidemment...






Aucun commentaire: