dimanche 14 juillet 2013

LA SEMAINE MEDIAS #25


Cette semaine, le web a brillé et j'avais envie de t'en parler.
Voici donc une semaine médias, histoire de terminer en beauté ma dernière semaine en tant que stagiaire.


Samedi 5 Juillet

Samedi dernier, Swarovski dévoilait sur Facebook la collection de bijoux Crystalactite créée pour les défilés Haute Couture de Maison Martin Margiela.
Le nom de la collection suffit à expliquer son concept.
Ne reste plus qu'à admirer (si possible sans baver) en attendant d'avoir les moyens de payer.



Crédit photo : Facebook


Lundi 7 Juillet 

La blogo, c'est un monde parallèle où le pire et le meilleur se mêlent sans complexe.
Par exemple, il y a celles qui se prostituent pour une chaussette gratuite, et puis il y a les ultra-créatives.



Crédit photo : Make My Lemonade


Tu l'auras deviné, Lisa fait partie de la deuxième catégorie.
J'ai beau la suivre depuis un petit moment, sa créativité et son imagination débordante ne cessent de m'étonner.
Cette semaine, elle nous a proposé, en collaboration avec Lili Barbery, une sublime série de photos signées Camille de Laurens sur le thème de la glace et du nail art.
Au cas où tu aurais raté ça, je te conseil de cliquer immédiatement .
Et si je n'ai aucun conseil à donner à cette surdouée, j'ai quand même bien envie de lui dire "Keep on, Lisa ;)". 


Mardi 8 Juillet




Souviens-toi, il y a quelques mois, je m'extasiais sur les intros folles et les mélodies entêtantes du duo le plus dingo de la planète disco.
Après le chef d'oeuvre Elysium, il était me semble-t-il normal, pour ne pas dire évident, d'espérer le meilleur pour ce nouvel album des Pet Shop Boys.
D'autant plus qu'il est produit par le Dieu (je ne trouve pas d'autre mot approprié) à l'origine de Confessions On A Dancefloor : Stuart Price.

Mais voilà, patatra, à vouloir faire trop vite, les PSB ont oublié de faire trop bien.
Si Axis et Vocal sortent clairement du lot, Electric déçoit dans l'ensemble.
Rien qui ne fasse vraiment décoller de son siège, crier, ni même transpirer ...

Malgré tout, le troisième titre est la belle surprise de l'album et sans aucun doute mon préféré.
Avec son intro digne d'une pub très arrogante pour parfum prétendument luxueux (on pourrait presque apercevoir une jeune pucelle vêtue d'un simple voile transparent courir au ralenti dans une forêt embrumée) (fais moi penser à me taire), Love Is A Bourgeois Construct est kitsch à mort, très Pet Shop Boys, en somme.
En bref, électriser la BO de Meutre Dans Un Jardin Anglais fut probablement la meilleure idée de cet album aussi dingue que déroutant.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, Electric est disponible en écoute sur Rue89, juste ici.


Sur ce, je te souhaite un bon Dimanche, et surtout, un très beau 14 Juillet.





Clemence M.

3 commentaires:

Souf Allergolomode a dit…

Merci de contribuer à ma culture (et punaise, je peux plus écrire, mon clavier est blindé de bave...)

Atelier de Curiosité a dit…

Oui oui moi aussi les bijoux Swarovski VS MMM me font de l'oeil ! Dediou ils sont hot de chez hot !
Béco un peu moite !

Clemence M. a dit…

@ Souf Allergolomode : Mais je t'en prie :) (j'avais pourtant prévenu, pour la bave ...)

@ Atelier de Curiosité : T'as trouvé le mot :D !